Pourquoi et comment changer d’assurance habitation ?

Contrairement à l’assurance automobile, les assurés sont moins enclins à changer leur contrat multirisque habitation. La sinistralité plus faible, les déménagements moins fréquents que les changements de voiture et l’apparente difficulté pour trouver un autre assureur n’incitent pas à se lancer dans une procédure de résiliation, pourtant particulièrement simple depuis l’instauration de la loi Hamon en 2015.

Pourquoi vouloir modifier son contrat ?

La première raison est évidemment tarifaire : tous les assureurs habitation ne pratiquent par les mêmes prix, loin de là ! Sans aller du quitte au double, on peut noter des différences de l’ordre de 50 € à 200 € annuels pour un contrat comportant les mêmes niveaux et plafonds de garantie. Cette différence s’explique par la bonne gestion du rapport sinistres à primes par l’assureur, sa volonté commerciale de conquérir et de fidéliser sa clientèle, et enfin sa décision de répercuter ou non sur ses tarifs la hausse de la sinistralité habitation globale (due aux inondations, aux tempêtes, aux feux de forêt, etc.).

La deuxième raison est le niveau de garantie proposé par l’assureur pour un tarif identique. En effet, les options et garanties annexes se sont beaucoup développées ces dernières années pour répondre aux besoins des assurés. Par exemple : la protection des biens nomades (smartphone, ordinateur portable, tablette…), l’assistance étendue (incluant de nombreux services de dépannage, serrurerie, plomberie, garde des animaux de compagnie…), la responsabilité civile pour l’activité chambre d’hôte, le baby-sitting ou encore la production d’énergie renouvelable. Les assurés peuvent donc en vouloir plus pour le même prix, et trouver des garanties adaptées à leurs nouveaux besoins.

Enfin, la troisième raison est la qualité du service client et de la prise en charge d’un sinistre. Service client injoignable, procédure d’expertise et d’indemnisation trop longue, manque d’empathie et de compréhension des conseillers… : autant d’éléments pouvant inciter un assuré à quitter sa compagnie et à résilier son contrat.

Comment changer d’assurance habitation ?

Pour changer son contrat habitation, le process est relativement facile et rapide :

  • Rechercher (et trouver) le contrat d’assurance habitation le plus adapté à sa situation et proposant le meilleur rapport qualité / prix. Pour cela, il est possible d’utiliser les services d’un comparateur d’assurance, de contacter directement les agents et courtiers spécialisés ou encore de faire son choix à l’aide d’un classement des meilleures assureurs comme sur l’Index Habitation.
  • Souscrire le nouveau contrat en répondant exactement aux questions posées par le nouvel assureur, et en évitant le risque d’une fausse déclaration pouvant entraîner une perte d’indemnisation après un sinistre. Fournir au nouvel assureur les documents justificatifs demandés et payer le montant de la première prime.
  • Résilier l’ancien contrat en utilisant le motif « Loi Hamon », du nom de la loi entrée en vigueur le 1er janvier 2015 et qui permet, après la première année de contrat, de « résilier sans frais ni pénalités les contrats et adhésions tacitement reconductibles » moyennant 1 mois de préavis. Le nouvel assureur adaptera la date d’effet du nouveau contrat en fonction de la date effective de résiliation, pour éviter tout risque d’interruption d’assurance.

Add a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.