Assurance auto et contrôle technique sont-ils indissociables ?

Le certificat de passage du contrôle technique ne fait pas partie des différentes pièces demandées, si vous souhaitez souscrire à une assurance auto. Cependant pour cette souscription, le certificat d’immatriculation de votre véhicule, ou carte grise, est nécessaire. En outre, pour obtenir la carte grise, le contrôle technique est nécessaire si votre véhicule a plus de 4 ans. Dans ce cas de figure, l’assureur vous l’exigera. De ce fait, on peut dire que dans certaines situations, le contrôle technique peut avoir des répercussions sur l’obtention d’une assurance auto.

contrôle technique automobile

Deux obligations distinctes et indispensables

Le contrôle technique (CT) et l’assurance auto sont des obligations certes indépendantes, mais qui selon la loi restent obligatoires pour tout automobiliste. En cas de non-respect de ces obligations, cela peut s’apparenter à un délit de la part de l’automobiliste, qui s’expose à des sanctions.

Les sanctions applicables, en cas d’absence d’assurance auto :

  • contravention de plus de 3 000 €,
  • suspension du permis de conduire,
  • immobilisation et mise en fourrière du véhicule.

Les sanctions en cas d’absence d’un certificat du contrôle technique à jour :

  • contravention de 135 €,
  • immobilisation du véhicule et mise en fourrière,
  • retrait de la carte grise,
  • retrait du permis de conduire, pendant une durée de 7 jours.

Les impacts du défaut de contrôle technique sur l’assurance auto

S’il est possible de souscrire à une assurance auto sans avoir un certificat du contrôle du technique, par exemple si votre véhicule a moins de quatre ans ; en cas d’accident, ce défaut peut pénaliser l’assuré. En particulier, s’il est responsable de cet accident. En effet, même si les dommages causés au tiers seront toujours pris en charge par l’assurance, les dommages subis par l’assuré et son véhicule ne seront pas obligatoirement pris en charge par la compagnie d’assurance. Par conséquent, l’assuré devra s’acquitter des frais de réparation et médicaux.

Ainsi, il est conseillé de vérifier dans le contrat, si le défaut de contrôle technique peut conduire à une invalidité du contrat et à l’annulation des garanties. Mais, si vous êtes victime d’un accident, vous serez indemnisé, que votre véhicule ait ou non le certificat du contrôle du technique.

Intégrer le contrôle technique à l’assurance auto

Il existe des assurances auto qui peuvent couvrir partiellement ou en totalité les frais pour réaliser le contrôle technique de votre véhicule. De plus, il est aussi possible que le contrat d’assurance auto inclus des garanties, qui permettent de couvrir certaines des réparations qui devront être réalisées. Une façon de rester conforme vis-à-vis de la loi, tout en maîtrisant vos dépenses et votre budget.

Add a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.